Scramble Spirits en 1988

Publié le par wolfen

 

 

info pris sur:http://mo5.com

En matière de jeux de tir, la Master System est une console assez bien fournie. Le jeu qui fait l’objet de ce test n’est pas le plus connu mais il n’en est pas moins intéressant ! Vous pilotez un avion du futur qui est équipé d’armes puissantes! Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, convier un ami à vous donner un coup de main pour éliminer les nombreux ennemis qui défilent à l’écran.

GALERIE

L’humanité a souffert d’une guerre nucléaire. Les survivants ont tout rebâti et vivent désormais dans une paix totale ! Mais malheureusement la Terre est attaqué par un ennemi inconnu qui à levé une armé pour tout redétruire.



C’est là que vous intervenez : Vous faite partie d’une armée secrète qui a été créée au cas où un tel désastre devrait arriver ! Lancez vous dans la partie seul ou avec un ami pour empêcher une nouvelle catastrophe en traversant 6 niveaux.




Le décollage est amorcé : Préparez vous à la bataille !

Voici une scène bonus. Vous ne perdrez pas de vie en vous faisant toucher, vous serez seulement paralysé un moment.







En détruisant ces 2 hélicoptères vous pourrez récupérer 2 petits avions additionnels qui renforceront votre artillerie.






Un des 6 Boss du jeu, avec un peu de savoir faire il sera facile de s’en débarrasser !








Vos ennemis ne vous laisseront pas de répit longtemps. Soyez vigilant car ils peuvent surgir de n’importe où !






Malgré des décors variés, les niveaux se suivent et se ressemblent...








Plus vous avancerez dans le jeu, plus les boss seront difficiles à battre.






Le jeu devient plus fun lorsqu’un deuxième oueur vous accompagne ! Mais il devient aussi plus facile.


 

CONCLUSION

 


Scramble Spirits est un jeu de tir agréable à jouer surtout à 2, les graphismes sont correctes sans pour autant exploiter les capacités de la Master System. Ce jeu ravira les amateurs du genre sans pour autant détrôner un certain « Power Strike » !

Publié dans Jeux vidéo des 80s

Commenter cet article