Katakis en 1988

Publié le par wolfen

 

 

Info pris sur: http://mo5.com

Katakis est un shoot'em up a scrolling horizontal qui a fait couler beaucoup d'encre. Doté d'une réalisation à couper le souffle en 1988, ce jeu s'inspire très largement de R-Type. On retrouve en effet le fameux bouclier que l'on peut placer devant ou derrière son vaisseau et le Beam (rayon concentrée)… Activision qui, à l'époque, détient les droits d'adaptation du jeu sur micros, accuse Factor 5 d'avoir piraté certaines routines de R-Type. Un procès est engagé et Factor 5 se voit contraint de modifier son jeu, qui deviendra Denaris. Les mauvaises langues prétendent que Activision n'aurait jamais pu réaliser une conversion de R-Type capable de rivaliser avec Katakis. Tout ce petit monde finira par s'arranger un an plus tard, quand Activision demandera à Factor 5 d'adapter R-Type sur Amiga !

GALERIE
>Cliquez sur les images pour les agrandir !
Katakis est un jeu rapide et nerveux… Dès les premières secondes, ça va très vite et les vagues se succèdent sans discontinuer. Leurs mouvements sont parfaitement réglés et quand on les connaît, il devient assez facile de progresser. Mais au début, sans arme, la tension est forte ! Ici, je n'ai pas d'autre choix que de raser le sol pour éliminer le "robot-dromadaire", en laissant passer la vague de soucoupes volantes. Et en priant pour que l'une d'entre elle ne lâche pas un tir.

 

Impossible de ne pas comparer les décors de Katakis avec ceux de R-Type. Les rétrécissements apparaissent aux mêmes endroits, mais l'architecture métallique est encore plus "classe" dans Katakis. Ici, il faut éliminer une formation en roue de "casques de samouraï volants". Il sont très véloces et résistants, il ne faudra pas hésiter à envoyer le bouclier satellite au charbon !

 

Comme nombres de Shoot'em up de l'époque, Katakis est sadique. Lorsque l'on perd une vie, on recommence au dernier check point atteint (début, milieu ou fin d'un niveau) mais sans aucune protection ! Il faut donc abattre des ennemis devenus plus forts, et trouver rapidement de quoi augmenter sa puissance de feu. Pas impossible, mais le joueur est obligé de puiser dans ses dernières ressources. Katakis est très intense, son action ne faiblit jamais ! Notez le cercle métallique qui renferme un bonus essentiel : le bouclier.

 

L'une des armes les plus efficaces est complètement copiée sur R-Type : les lasers latéraux qui ont la particularité de rebondir sur les bords de l'écran. Ici, ils ne sont d'aucun secours face à la vague de vaisseaux ennemis qui zigzaguent trop rapidement.

 

Voici illustré l'un des passages brefs mais intenses dont Katakis a le secret ! Une rangée de sphères métalliques fonce sur le joueur qui doit détruire l'un des éléments de la formation et rester sur sa ligne. Un seul écart, et le pixel du vaisseau entre en collision avec l'un des autres éléments. Les bonus aussi trace à travers l'écran, celui qui arrive est une vitesse supplémentaire (bonus matérialisé par deux chevrons)

 

Encore un passage à la R-Type : il faut entrer dans le cercle et détruire la sphère qui possède un poste de pilotage. Évidemment il faut éviter la collision, les tirs et s'extirper du piège avant qu'il ne sorte de l'écran.
Avant le Boss de fin, deux robots très résistants nous donneront du fil à retordre. Il est assez difficile de les toucher, tout en s'occupant des missiles à têtes chercheuses qu'ils balancent. Une solution consiste à slalomer entre tous ces "sprites" meurtriers…

 

Le face à face tant redouté apparaît enfin. Le Boss du premier niveau n'est hélas pas très impressionnant, alors on fera au plus vite pour s'en débarrasser ! Attention car celui-ci essaye de coincer le joueur vers le bas de l'écran, et il se divise pour compliquer la tâche. Il faut viser la bulle pour éliminer chacune de ses parties.

 

CONCLUSION

 



Katakis se distingue par ses graphismes très soignés et une animation rapide et réglée comme une horloge suisse. Action intense, maniabilité parfaite et difficulté "extra-terrestre", avec ce jeu Factor 5 entrait par la grande porte dans la classes des meilleurs développeurs de la planète !

Katakis est le premier grand jeu d'une équipe allemande talentueuse qui allait pas la suite nous apporter la série des Turrican et des Rogue Squadron sur consoles (jeux Star Wars). Aujourd'hui Factor 5 a émigré à San Rafael en Californie et est complètement affilié à Nintendo. On peut déplorer de ne pas retrouver leur "patte" ailleurs que sur les consoles Nintendo.

Publié dans Jeux vidéo des 80s

Commenter cet article